L'accueil

L'accueil c’est 50% d’une vente réussie. Bonjour Madame, Bonjour Monsieur, Bonjour Jeune Homme, Bonjour Mademoiselle même si les enfants ont quatre ans !!!! C’est le même Bonjour que vous devez adresser à quiconque franchit le seuil de votre boutique, vos livreurs compris, QUICONQUE !!!

Sourire n’est pas qu’un rictus, c’est une intention. Une bienveillante intention. C’est tout votre corps et votre âme qui doivent être engagés. Quand ce n’est pas inné (comme chez la plupart d’entre nous) cela se travail. C’est un exercice qui lie bonne volonté et confiance en soi. Votre « Bonjour » doit devenir une signature, il a un impact très puissant. Il vous stigmatise et marque au fer celui à qui il est adressé.

Un accueil réussi, un conseil personnalisé, une grande expertise de vos produits, faire montre de passion, d’honnêteté et vous êtes ce qui se fait de mieux. Une fois votre plus bel accueil dispensé, présentez-vous. Lorsque vous êtes visité par des distributeurs de lunettes la plupart du temps ils racontent une histoire. Faites de-même, parlez du positionnement de votre magasin, de comment vous envisager votre métier, de ce que vous défendez. Enfin décrivez le parcours de vente, expliquez à votre prospect ce que vous allez lui apporter.

Détaillez le déroulement de la vente : Présentation du magasin, Etude morphologique, Sélection des montures, essai argumenté lieu de fabrication / matériaux / spécificité technique /Style/ Forme & Couleur, mise de coté de ce qui fonctionne, choix définitif.

Exemple de présentation : Bonjour M/Mme … Je m’appelle Grégoire, comment nous avez-vous connus ? Réponse Prospect... Puis « Nous sommes des opticiens atypiques, passionnés par notre métier nous commercialisons exclusivement des objets de créateurs et de lunetiers fabriqués en France, en Europe, au Japon s’agissant de matériaux métalliques comme le titane le cobalt. Montures de créateurs cela signifie que les modèles ne sont pas standardisés comme le sont les montures de Griffes ou de prêt à porter. Chez nous vous trouverez de la couleur, des matériaux de qualité, des formes dessinées et une fabrication noble. Nos montures ne sont pas visibles, parce que vous ne les choisissez pas seul. Je vais vous consacrer du temps, le temps nécessaire pour vous transmettre une partie de mon expertise. En effet il est difficile d’avoir du recul sur soi-même. D’une monture à l’autre le visage est transfomé alors que nous sommes naturellement peu enclins au changement. Avant que vous acceptiez de vous voir différemment cela peut prendre une quinzaine de minutes. Soyez ouvert aux propositions et sachez que je commenterai chaque essai. Lieu de fabrication, matériaux utilisés, couleur et forme.

Voilà comment nous allons procéder : tout d’abord je vais faire une analyse morphologique, nous détaillerons la forme de votre visage, nous analyserons vos yeux, vos cheveux, la nature de votre peau. Je vous indiquerai les particularités de votre visage comme les différences de symétries, la hauteur de vos yeux, la profondeur de vos orbites, la forme de votre œil etc… Ce moment que nous allons passer ensemble va me permettre dans savoir davantage sur vous, votre métier, vos hobbies, votre personnalité.

Ensuite je ferai une sélection d’une trentaine de montures. A chaque essai convaincant nous mettrons de côté le modèle et vous choisirez à la fin de l’essayage l’élue. Concernant vos verres de correction Mathilde réalisera un examen de vue afin de confirmer la correction visuelle indiquée sur votre ordonnance. Puis elle vous interrogera afin de déterminer vos besoins. Enfin elle vous expliquera techniquement les différentes solutions que nous vous proposons ».

Vous remarquerez qu'a aucun moment nous ne parlons de mutuelle. La question du prix est abordée en cours d'essayayge lorsque les montures dépassent trois cent Euros. Seulement à la fin de la vente nous remettons un devis détaillé ce qui est une obligation légale.

N.B

Les commerçants ont perdu leur âme, estiment les Français.

Source LOL Magazine. 06 Juil 2015 Posted by Anne-Sophie CROUZET ACTUALITÉS, Distribution commerçants

« Ce qui définit avant tout l’âme d’un commerçant aux yeux des consommateurs, c’est la connaissance de son produit sur le bout des doigts (pour 55% des Français), sa capacité à les aider à choisir (pour 48%), la récompense de leur fidélité (pour 47%), le SAV et la connaissance de ses clients (ex-aequo pour 45%). Et, sur la base de ces résultats, 77% des Français pensent que le commerce a perdu son âme.. »

http://www.opticien-presse.fr/2015/07/06/les-commercants-ont-perdu-leur-ame-estiment-les-francais/

Publié par Grégoire le mercredi 21 juin 2017


Voir tous les articles